La forêt de la Grande Région a la caractéristique d’être particulièrement morcelée entre de nombreux propriétaires forestiers privés, ce qui représente l’un des principaux freins au développement d’une gestion forestière cohérente et durable. On ne dénombre en effet pas moins de 600 000 propriétaires forestiers privés, représentant 40% de la forêt et possédant un patrimoine boisé plus ou moins conséquent auquel ils accordent un intérêt variable suivant leurs aspirations personnelles. La Grande Région se doit d’être particulièrement attentive à la préservation et à la valorisation de sa ressource forestière car le manque de gestion se traduit notamment par un déficit dans le renouvellement des peuplements forestiers, après coupes.

De façon générale, on relève un déficit d’accompagnement des petits propriétaires forestiers privés et/ou un déficit en ce qui concerne les outils d’accompagnement des petits propriétaires. Ce constat varie suivant les régions.

Forts de ces constats, les partenaires de cette action proposent de créer un effet de levier en faveur d’une dynamique de restauration des espaces forestiers privés et du développement durable de la ressource forestière sur la forêt privée de la Grande Région.

Pour ce faire, ils mèneront une action pilote sur des territoires forestiers où il est impératif et urgent de replanter (zones critiques).  Ces zones seront identifiées notamment grâce à l’outil de monitoring mis au point dans ce projet. Par un dispositif transfrontalier dénommé « Contrat de renouvellement forestier », ils apporteront une aide financière aux propriétaires forestiers privés possédant une ou plusieurs parcelles dans ces zones afin de faciliter le renouvellement forestier, tout en les accompagnant pour qu’ils inscrivent la gestion de leur(s) parcelle(s) dans la gestion durable. Ils (qui ?) consacreront une enveloppe totale de 300.000 € (150.000 € en Wallonie et 150.000€ en Lorraine) aux propriétaires qui s’engageront via un « Contrat de renouvellement forestier ».

Partenaires impliqués : Ressources Naturelles Développement (RND), Centre Régional de la Propriété Forestière Grand-Est (CRPF), Interprofession Forêt Bois Lorraine (Gipeblor).

 

Résultats attendus :

  • Création d’un dispositif transfrontalier d’aide au renouvellement forestier sur des « zones critiques » en forêt privée sur la Wallonie et la Lorraine ;
  • Un appel à projet(s) vers les propriétaires pour la mise en œuvre de l’aide sur 300 ha, dans une démarche de gestion durable accompagnée par les opérateurs du projet ;
  • Elaboration d’un « guide de bonnes pratiques pour le renouvellement forestier » à destination des propriétaires privés.

Suivez-nous sur Facebook

Facebook

Back to top